• image01
 

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Les gants de gommage en fibre naturelle

Les gants de gommage en fibre naturelle

Gants de gommageLe hammam et les soins orientaux sont à la mode, le gommage corporel aussi! Loofa, sisal, crin... On trouve plusieurs types de gants ou d'éponges exfoliants, en fibres naturelles, pour une peau douce et satinée.

Pourquoi utiliser un gant de gommage?

Comme tous les soins exfoliants (crème, gel...), le gant de gommage permet de nettoyer la peau en profondeur en la débarrassant des cellules mortes: le renouvellement cellulaire est favorisé, et l'action mécanique (le massage) active la micro circulation tout en procurant détente et bien-être.

Le gommage est parfois conseillé par les esthéticiennes pour prévenir les petits problèmes de boutons et de poils incarnés consécutifs à l'épilation.

Résultat: la peau est douce, lisse, prête pour un soin nourrissant ou hydratant (qui sera mieux absorbé par l'épiderme après un gommage).

Comment procéder?

Les gants de gommage (ou les lanières de massage, pratiques pour le dos) s'utilisent 1 à 2 fois par semaine. Sous la douche, ou dans votre bain, massez la plante des pieds, les jambes, les bras, la poitrine, le dos avec des mouvements circulaires, de bas en haut, sans trop appuyer (on n'est pas en train de récurer le fond d'une casserole!) et en évitant le visage (où la peau est fine et sensible).

Si vous souhaitez vous offrir un vrai gommage oriental, douchez-vous à l'eau chaude (pour dilater les pores), puis enduisez votre corps de savon noir, dont l'action émolliente va "ramollir" votre peau. Laissez poser quelques minutes, puis massez votre corps avec un gant Kessa en crêpe. Rincez à l'eau tiède ou froide pour resserrer les pores et activer la circulation, puis terminez en appliquant de l'huile d'argan ou de l'huile d'amande douce.

Plusieurs matières naturelles, souvent d'origine végétale, sont à votre disposition pour votre gant de massage:

• Le loofa

Le loofa (ou luffa, ou loofah) provient d'une plante tropicale et sub-tropicale de la famille des Cucurbitacées (courges), Luffa aegyptiaca. On l'appelle aussi "éponge végétale" (les autres éponges naturelles proviennent d'organismes animaux: les Démosponges, dont on utilise le squelette. Et oui!).

Le fruit de la plante (qui ressemble à un concombre) est d'abord séché, puis mis à tremper dans de l'eau. On le débarrasse ensuite de sa pulpe et de ses graines. Un nouveau séchage permet de ne conserver que le tissu xylémique (=le "squelette") du fruit.

Le loofa est capable d'absorber 20 fois son poids en eau, et sa rugosité est modérée (moins "décapant" que le gant de crin et le sisal, par exemple).

Ce fruit est d'ailleurs comestible: il est consommé en Afrique et en Asie, comme un légume.

• Les gants de crin, de chanvre ou de coton

Citons aussi le gant de crin, plus connu sous nos latitudes (fabriqué avec les "poils" de la queue et de la crinière d'animaux tels que les chevaux). Les crins sont nettoyés, stérilisés et tricotés pour donner un gant très rude.

D'autres gants de gommage sont tissés avec des fibres naturelles connues: le gant tricoté au crochet, avec du coton, et le gant en chanvre.

• Le sisal et le cabuya

Le sisal est également une fibre naturelle végétale: on l'extrait des feuilles d'une plante de la famille des Agavacées, Agave sisalana, originaire du Mexique et bien répandue en Amérique du Sud.

Cette fibre très résistante est utilisée pour fabriquer de la ficelle, des cordes, des revêtements de sol ou des tissus grossiers.

On la trouve sous la forme de gants de gommage tissés ou de pelotes.

Le cabuya, une autre fibre végétale rugueuse, est produite selon le même principe, à partir d'une autre plante de la même famille.

• Le gant Kessa en crêpe

Le gant Kessa est le "gant du hammam": noir, en tissu (crêpe) grenu et peu rugueux, il exfolie en douceur.

Le terme "crêpe" est utilisé pour désigner une étoffe à l'aspect granuleux, obtenue en tissant un fil surtordu. Ce fil peut être de laine, de soie, de coton, ou de fibre synthétique comme la rayonne.

Attention donc lorsque vous achetez un gant Kessa: ceux que l'on trouve sont souvent en fibre synthétique (polyester, viscose).

• Et aussi: la pierre ponce

On ne peut pas parler de soin exfoliant sans évoquer la pierre ponce. Cette pierre d'origine volcanique, très poreuse donc très légère, est utilisée pour poncer les zones où la peau est rugueuse, talons, orteils, voire coudes et genoux. Son usage régulier (après le bain ou la douche) évite la formation de cors et de durillons.

A décourvir dans notre boutique : Nos gants de gommage