• image01
 

Panier

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Total

Panier Commander

Nouveautés

Toutes les nouveautés

Huile d'argan: fabrication et rôle socio-économique

Huile d'argan: fabrication et rôle socio-économique

ArganierL'huile d'argan nous vient du Maroc. Dorée et parfumée, elle s'achète à prix d'or: début 2008, elle se vendait 120€/litre. Derrière ce prix élevé (surtout si elle est bio) se cachent un travail d'extraction minutieux et un peu de commerce équitable.

L'arganier, un arbre sauvage

L'arganier (Argania spinosa) est un arbre épineux que l'on rencontre uniquement dans les régions arides du sud du Maroc. L'arganeraie s'étend sur 830 000 hectares , entre Essaouira, Guelmine et l'est de Taroudant. Cet arbre, qui peut atteindre 10 mètres de haut et vivre jusqu'à 200 ans, n'exige aucune culture. Il produit des fruits (drupes) qui ressemblent à de grosses olives lorsqu'ils sont encore verts. Une fois mûrs, ils sont jaunes et ont la taille d'une noix.

La fabrication de l'huile d'argan

Les fruits mûrs sont ramassés entre juin et août, lorsqu'ils tombent à terre. On les fait ensuite sécher au soleil durant plusieurs semaines. Traditionnellement, l'extraction de l'huile d'argan, travail long et pénible, incombe aux femmes berbères.

Il faut écraser les fruits pour séparer la pulpe du noyau, puis retirer les amandons contenus dans le noyau. Pour l'usage alimentaire, les amandons sont torréfiés pour donner une couleur dorée et un goût plus fort à l'huile. En cosmétique, il n'y a pas de torréfaction. Puis les amandons sont broyés, et la pâte obtenue est longuement malaxée, puis pressée pour extraire l'huile qu'elle contient. Enfin, l'huile est décantée pour en ôter les résidus.

Pour obtenir 20 litres d'huile, il faut 40 kg d'amandons issus de 800 kg de fruits, récoltés sur 1 ha d'arganeraie, soit… 7 arbres pour 1 litre d'huile ! On comprend que cette huile soit précieuse.

Un rôle clé dans le tissu socio-économique marocain

Huile d'arganLe tourteau (résidu issu de la presse de la pâte d'amandons) est utilisé pour l'engraissement du bétail, la pulpe des fruits et les feuilles de l'arbre constituent un fourrage pour les animaux, enfin, le bois de l'arganier est également mis à profit en tant que combustible ou pour la menuiserie.

L'arganeraie permet ainsi de faire vivre environ 3 millions de personnes dans les campagnes sud-marocaines, et limite ainsi l'exode rural.

D'un point de vue environnemental, l'arganier, avec son système racinaire très développé (jusqu'à 30 mètres de profondeur), protège les sols contre l'érosion hydrique et éolienne, et maintient leur fertilité. Il ralentit ainsi la désertification qui menace ces régions arides.

L'arganier a été classé en 1998 au patrimoine mondial de l'UNESCO.

A découvrir dans notre boutique: Nos soins à l'Argan