Minceur bio et produits naturels anti kilos

Minceur bioAvec l’arrivée de l’été, on a envie de se débarrasser de certaines rondeurs accumulées pendant l’hiver… Mincir bio, c’est possible ? Oui, à condition de concilier hygiène de vie et équilibre alimentaire, et de profiter des vertus anti-kilos de certaines plantes. Bio, bien sûr !

Bouger et manger léger, un préalable indispensable

D’abord, qu’on se le dise, aucun complément alimentaire ni aucun produit cosmétique, bio ou non, ne permet de mincir si on ne fait pas quelques efforts.

Quelques préalables sont donc nécessaires : limiter les graisses (juste un filet d’huile végétale vierge sur les crudités ou une noix de beurre sur les tartines du matin), privilégier les fruits et légumes frais, les poissons et les viandes blanches, les laitages maigres plutôt que les fromages secs, et bien évidemment, ne pas craquer sur la tablette de chocolat ou le paquet de biscuits !

Cuissons légères (à la vapeur, pour préserver les vitamines et les minéraux tout en évitant les graisses de cuisson), repas réguliers en respectant la formule « petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre », et un peu d’exercice chaque jour : voilà pour les bases.

Les extraits de plantes, une arme naturelle anti-kilos

Vous êtes motivé(e) ? Pour vous conforter dans vos bonnes résolutions et optimiser les résultats sur la balance, et éventuellement aussi arriver à rentrer dans votre « jean test » – vous savez, ce fameux pantalon qui vous indique en toute objectivité si vous avez ou non perdu quelques centimètres de tour de hanches !), les extraits végétaux peuvent vous donner un précieux coup de pouce.

Certaines plantes sont connues depuis des siècles pour leurs propriétés amincissantes, soit parce qu’elles augmentent les dépenses énergétiques en stimulant le métabolisme, soit parce qu’elles favorisent la lipolyse (action  dite « brûle-graisse »), soit enfin parce qu’elles ont un effet drainant (elles stimulent la fonction rénale et aident à se débarrasser des toxines et de l’eau superflue stockées dans les tissus). D’autres encore sont réputées être des coupe-faim naturels, en raison de leur teneur en fibres ayant la capacité de gonfler dans l’estomac et donc de donner un sentiment de satiété.

  • Parmi les plantes aux vertus lipolytiques, on trouve le café vert, le guarana, le maté (riches en caféine), le thé vert (et toutes les sources de caféine d’une manière générale).
  • Les plantes drainantes (ou « anti-rétention d’eau ») sont nombreuses : pissenlit (le bien-nommé !), reine des prés, piloselle, bouleau, ortie, fenouil, chicorée, chiendent, queues de cerises…
  • Les espèces végétales régulatrices d’appétit sont la caroube, le fucus (heu… ça ne marche pas avec le ficus !), l’agar-agar, le konjac…
  • D’autres enfin, comme le nopal, piègent les lipides alimentaires et réduisent ainsi leur absorption intestinale. Parfait pour gérer les petits écarts !

Compléments alimentaires amincissants, tisanes drainantes, crèmes amincissantes ou huiles raffermissantes ?

Ces extraits de plantes peuvent se consommer en tant que compléments alimentaires aide-minceur (tisanes, boissons, ampoules, gélules, capsules, comprimés…) ou s’utiliser en usage externe, par voie cutanée : crèmes, gels, huiles de massage, lotions… L’avantage de cette solution est que l’application s’accompagne alors d’un massage.

Les mouvements circulaires répétés et appuyés, idéalement couplés à du palper-rouler, favorisent la circulation lymphatique et le fractionnement des masses adipeuses, luttant ainsi contre la très fréquente cellulite et l’aspect peau d’orange si redouté. Il est même largement admis que ces massages réguliers participent autant, voire davantage, au galbe de la silhouette et à la fermeté des tissus que les produits eux-mêmes.

Les huiles essentielles minceur

Les huiles essentielles ne sont pas en reste, et on les retrouve très fréquemment dans les produits de soins amincissants. Elles permettent notamment de lutter contre la cellulite grâce à leur action lipolytique, raffermissante ou stimulante pour la circulation lymphatique et veineuse : cannelle, cèdre de Virginie, basilic, thym à linalol, criste marine, cyprès vert ou de Provence, origan, romarin à verbénone, pin, ravintsara, géranium rosat, lemongrass, genièvre…

Elles s’utilisent diluées dans une huile végétale, en massages. On peut aussi utiliser une brosse de massage anti-cellulite, à picots de bois, pour une plus grande efficacité.

Attention : les huiles essentielles sont des produits très concentrés, à utiliser avec précaution et à éviter chez les femmes enceintes et allaitantes, ou en cas de peaux très sensibles ou réactives. Afin d’écarter tout risque allergique, toujours effectuer un test de sensibilité dans le pli du coude avant d’appliquer une huile essentielle sur une zone du corps plus étendue.

La mode étant aux cosmétiques faits maison, chacun peut se concocter sa petite recette : quelle est la vôtre ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*