La maca ou viagra péruvien : qu’en penser ?

macaDepuis quelques années, la maca, également appelée « viagra péruvien » ou « ginseng péruvien », fait beaucoup parler d’elle. Chez l’homme, la racine de cette plante prise sous forme de poudre permettrait de corriger les déficiences sexuelles, notamment les troubles de l’érection et de la libido. Chez la femme, elle atténuerait le syndrome prémenstruel et les désagréments de la ménopause.

La maca est avant tout un légume pour les Péruviens

La maca est tout sauf une innovation marketing ou une découverte récente des scientifiques : il s’agit d’une plante vivace maraîchère appartenant, comme le radis, le navet ou le chou, à la famille des Brassicacées, ou Crucifères. La maca, Lepidium meyenii, est cultivée dans les Andes (Pérou, Bolivie), entre 3500 et 4500 mètres d’altitude. Elle est l’une des rares cultures vivrières à pouvoir se satisfaire de conditions aussi extrêmes, et les populations locales de ces régions la cultivent depuis près de 4000 ans. Elles en consomment la racine, fraîche ou sous forme de poudre (elle se conserve alors durant des mois, voire des années).

La maca est donc appréciée d’abord pour sa valeur nutritionnelle, qui est intéressante : non seulement cette plante est d’une étonnante rusticité, mais en plus, elle est riche en protéines, glucides, minéraux, oligo-éléments et vitamines. Au Pérou, elle a longtemps été un aliment de base, et, aujourd’hui encore, elle est au menu de nombreuses familles, qui la consomment sous forme de jus, de galettes, de crèmes sucrées… Son goût assez corsé, presque poivré, n’est d’ailleurs pas désagréable.

Propriétés et usages traditionnels de la maca

La maca est traditionnellement utilisée pour traiter certains troubles, tant chez les hommes que chez les femmes :

  • Dysfonction érectile
  • Libido défaillante
  • Fertilité diminuée (nombre et mobilité des spermatozoïdes)
  • Troubles liés à la ménopause
  • Syndrome prémenstruel
  • Défenses immunitaires affaiblies
  • Manque de tonicité, fatigue, baisses de forme…

L’avis des scientifiques

Les études scientifiques réalisées à ce jour sont insuffisantes pour démontrer ces différentes propriétés. Bien que certains résultats soient encourageants, il est impossible d’affirmer que la maca est réellement efficace. Par ailleurs, selon l’AFSSA, qui s’est penchée sur la question en 2007, l’innocuité de la poudre de racine de maca n’est pas démontrée (ses dangers potentiels non plus), mais ceci est vrai pour de nombreuses plantes utilisées en phytothérapie et dans les médecines traditionnelles.

Il est simplement recommandé aux personnes souffrant d’un syndrome métabolique, et notamment d’hypertension artérielle, d’éviter de consommer de la maca sous forme de complément alimentaire.

Dans la Boutique :

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*