L’huile essentielle de bois de rose

L’huile essentielle de bois de rose est très douce pour la peau, tout en présentant une action anti-infectieuse efficace et à large spectre. On l’utilise pour soigner de nombreux problèmes cutanés et pour combattre les infections, notamment celles affectant les voies respiratoires. Elle est l’une de rares huiles essentielles à pouvoir être utilisées chez les bébés.

Un parfum suave… une espèce menacée

Le « bois de rose », Aniba rosaeodora, est un arbre qui pousse au Brésil, en Colombie, en Guyane ou encore en ??quateur. Son bois est distillé pour obtenir une huile essentielle dont l’odeur puissante évoque celle de la rose. Cette essence est utilisée depuis très longtemps en parfumerie. Aujourd’hui, l’arbre est victime de son succès : la surexploitation commerciale dont il fait l’objet depuis le début du XXe siècle est la cause de sa raréfaction, à tel point qu’il appartient à la liste des espèces végétales menacées d’extinction, notamment au Brésil, en Colombie et au Suriname.

Propriétés

L’une des principales propriétés de l’huile essentielle de bois de rose est son action redoutable sur les micro-organismes tels que bactéries, virus et champignons.  Elle est particulièrement recommandée en cas d’infection ORL, et peut être utilisée par tous, y compris les nourrissons (ce qui est rarissime pour une huile essentielle !).

Elle est également utile pour soigner tous les problèmes de peau. Antiseptique et antifongique, elle stimule aussi la régénération des cellules de l’épiderme. Elle permet ainsi de traiter l’acné, l’eczéma, les dermatites, et de favoriser la cicatrisation des petites blessures, et elle est intéressante pour lutter contre les vergetures, les rides, ou pour estomper les cicatrices.

Enfin, elle est un bon régulateur du système nerveux. Selon la nature du déséquilibre, elle s’avère stimulante et tonifiante dans certains cas (on la recommande en cas de fatigue générale, de déprime, voire de dépression), et apaisante dans d’autres cas (stress, anxiété).

Mode d’emploi

L’application par voie externe est généralement privilégiée, car l’huile essentielle de bois de rose fait preuve d’une excellente tolérance cutanée. On peut l’appliquer pure, sur de petites surfaces et de façon ponctuelle :

  • 1 goutte sur un bouton d’acné ;
  • 1 à 2 gouttes sur une blessure cutanée ;
  • 3 gouttes sur la poitrine en cas d’infection respiratoire ;
  • Quelques gouttes réparties sur le plexus solaire, l’intérieur des poignets et le long de la colonne vertébrale pour rééquilibrer le système nerveux…

Pour les surfaces plus étendues ou les utilisations répétées, on la diluera dans une huile végétale, amande douce par exemple :

  • Soins anti-âge (visage, cou, décolleté),
  • Massage des zones concernées par les vergetures…

On peut enfin la respirer : quelques gouttes sur un mouchoir, ou, mieux, en diffusion.

Remarque : comme toutes les huiles essentielles, l’HE de bois de rose est interdite durant les 3 premiers mois de grossesse et au cours de l’allaitement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*