Mettez les aliments antioxydants au menu!

AntioxydantsLes anti-oxydants, ces précieuses substances protectrices contre le cancer, les maladies cardiovasculaires et le vieillissement cutané, sont très à la mode, et leurs vertus sont largement reconnues par la communauté scientifique. Mais si le rayon des compléments alimentaires abonde d’antioxydants, les sources alimentaires ne sont pas à négliger.

Les principaux anti-oxydants sont les polyphénols (tanins, flavonoïdes, acides phénoliques, anthocyanes???), certaines vitamines (C, E, A et pro-A ou béta-carotène) ainsi que le sélénium. Ils  ont de nombreuses vertus protectrices pour l???organisme. Toutes leurs propriétés sont liées à leur capacité de neutraliser les radicaux libres, qui sont responsables du vieillissement précoce des cellules et qui endommagent les membranes. Ces radicaux libres sont impliqués dans l???apparition des maladies cardiovasculaires, des cancers et des maladies dégénératives (Parkinson, Alzheimer???), ainsi que dans le vieillissement précoce des tissus (rides, cataracte???).

Protection contre le cancer

Les anti-oxydants sont reconnus pour leur effet protecteur contre les cancers : prostate, ??sophage, estomac, vessie, reins, pancréas??? Ils permettent de prévenir l’apparition des tumeurs, en limitant le développement des cellules tumorales cancéreuses. L’épigallocatéchine, un type de polyphénol, inhibe notamment les proliférations cellulaires anarchiques en induisant la destruction des cellules anormales. Ils empêchent également les tumeurs de se développer en limitant la formation de vaisseaux sanguins autour des tumeurs (action anti-angiogénèse).

Protection du système cardiovasculaire

Les anti-oxydants préviennent l???oxydation du LDL-cholestérol, ce qui limite l???apparition de plaques d???athérome (dépôts de graisse sur la paroi des artères). Les anti-oxydants ont ainsi une action protectrice contre les maladies cardiovasculaires : accident vasculaire cérébral (AVC), athérosclérose, thrombose, embolie, mais aussi DMLA (dégénérescence maculaire liée à l???âge).

Ils permettraient aussi de réduire l’hypertension artérielle, en inhibant une enzyme impliquée dans le phénomène de vasoconstriction. Certaines études scientifiques auraient aussi mis en évidence une réduction de l???hypercholestérolémie grâce à la consommation d’aliments riches en antioxydants.

Lutte contre le vieillissement précoce des tissus

Les anti-oxydants ont également une action protectrice contre le vieillissement cellulaire : ils empêchent la dégradation des acides gras polyinsaturés qui constituent la membrane des cellules. Ce sont donc des nutriments anti-âge, souvent utilisés en cosmétique pour réduire les rides et protéger l???épiderme des agressions (pollution, soleil, stress???).

Quels sont les aliments antioxydants ?

Ces précieuses substances (polyphénols, vitamine C et pro-A) sont abondantes dans les fruits et légumes, notamment ceux qui sont très colorés (verts, orange, rouges). Il est préférable de ne pas les éplucher (et donc de les choisir en bio), car les antioxydants se concentrent souvent dans la peau. On les trouve également en abondance dans le thé, et en particulier le thé vert, ainsi que dans le vin rouge ou le chocolat noir.
La vitamine E est abondante dans les huiles végétales (notamment dans l’huile de germe de blé) et les graines oléagineuses.
Quant à la vitamine A, on la trouve dans les abats, les produits laitiers et les poissons gras.
Le sélénium est présent dans de nombreux aliments, dont les céréales complètes, les fruits de mer et les fruits secs.

Sources alimentaires ou comprimés ?

Un débat fait rage actuellement dans la communauté scientifique, suite à certaines études qui auraient mis en évidence la nocivité de la prise de compléments alimentaires antioxydants à des doses excessives. Dans le doute, mieux vaut favoriser au quotidien les aliments naturellement antioxydants (qui sont d???ailleurs mieux assimilés), et compléter éventuellement avec des gélules, des comprimés ou des ampoules buvables. On trouve par exemple des comprimés d’extraits de thé vert, ou des complexes d’antioxydants, vitamine E + polyphénols par exemple. Les antioxydants sont plus efficaces en synergie : l???alimentation permet justement de diversifier les apports.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*