Traitements naturels contre les douleurs articulaires

Douleurs articulaires

Les douleurs articulaires, qu’elles soient liées à l’âge, à l’arthrose, à des mouvements répétitifs, à une pratique sportive intensive  ou à des traumatismes, concernent de très nombreuses personnes. Communément appelées rhumatismes, elles peuvent vite devenir handicapantes au quotidien, et ont une fâcheuse tendance à gâcher l’existence de ceux qui en souffrent. Lorsque le moindre geste devient douloureux, et que l’on souhaite éviter les traitements anti-inflammatoires allopathiques, on peut essayer quelques solutions naturelles telles que l’harpagophytum, la prêle, la reine des prés, le curcuma, le glucosamine ou encore la chondroïtine.


Plantes et phytothérapie

L’Harpagophytum (Harpagophytum procumbens), également appelé griffe du diable, est une plante des régions désertiques du sud-est de l’Afrique. Le principe actif que renferment ses tubercules, l’harpagoside (un iridoïde), lui confère des propriétés anti-inflammatoires qui sont souvent utilisées pour réduire les douleurs lombaires et arthritiques. On le trouve sous forme d’extrait de plante fraîche, de comprimés (seul ou associé à d’autres plantes), ou en morceaux pour préparation de décoctions.

La Reine des Prés (Spiraea ulmaria, syn. Filipendula ulmaria) est quant à elle une plante des milieux humides, poussant sous les climats tempérés. Ses feuilles et ses fleurs permettent de lutter contre les douleurs rhumatismales grâce à leur action anti-inflammatoire. Elle est souvent associée à d’autres plantes dans des complexes phyto-aromatiques.

La Prêle des Champs (Equisetum arvense), aussi appelée queue de renard, queue de chat ou queue de cheval, est une plante reminéralisante, car riche en calcium, en potassium et surtout en silice, qui intervient dans la solidité des os et la souplesse des tendons et des articulations. Elle permet de renforcer les os et les articulations fragilisés. Ce sont ses tiges stériles qui sont utilisées.

Enfin, le Curcuma (Curcuma longa), que l’on connaît en tant qu’épice et colorant naturel, fait partie de la pharmacopée chinoise. Il renferme de la curcumine, qui semblerait avoir un effet anti-inflammatoire efficace en cas d’arthrite rhumatoïde (quoique peu d’études cliniques viennent appuyer son usage en médecine traditionnelle chinoise). On peut le trouver sous forme de comprimés.


Glucosamine et chondroïtine

Le glucosamine est un sucre aminé (issu du glucose et d’un acide aminé, la glutamine) normalement synthétisé par l’organisme à partir des nutriments apportés par l’alimentation. Il intervient dans la synthèse des cartilages, des tendons et des tissus conjonctifs d’une manière générale. Il aurait aussi un rôle dans l’action lubrifiante du liquide synovial (qui forme une fine pellicule sur les faces internes de la capsule articulaire). Chez certains individus, cette synthèse naturelle est perturbée (âge, activité sportive intense…) et pourrait être à l’origine de troubles articulaires.

Ce glucosamine est souvent d’origine marine (extrait de la chitine, une protéine présente notamment dans la carapace des crustacés), surtout s’il est sous forme de sulfate de glucosamine. Pour les végétariens, les végétaliens ou les personnes allergiques aux crustacés, on peut aussi le trouver d’origine 100% végétale chez Marcus Rohrer, sous forme d’hydrochlorure de glucosamine. Bien que l’efficacité du glucosamine fasse encore l’objet d’une polémique chez les scientifiques, ce complément alimentaire a fait ses preuves lors de plusieurs études cliniques visant à étudier ses effets chez les patients atteints de douleurs arthritiques modérées, et notamment d’arthrose du genou non invalidante.

Autre subtance naturelle très utilisée, la chondroïtine, qui  est un composant du cartilage. Des compléments alimentaires contenant de la chondroïtine issue de cartilages de poisson (requin par exemple) peuvent ainsi aider à traiter l’arthrose. Plus chère que le glucosamine, la chondroïtine est rarement prescrite en première intention: il est parfois conseillé de commencer par un traitement à base de glucosamine, puis, en cas de besoin, de coupler celui-ci à une prise de chondroïtine, qui a une action différente mais complémentaire. Nature’s Plus propose un complexe renfermant ces deux substances.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*