L’huile de germe de blé: des atouts exceptionnels

Germes de bléL’huile de germe de blé est appréciée pour sa richesse en vitamine E. En assaisonnement, comme complément alimentaire ou en cosmétique, l’huile de germe de blé a une action antioxydante protectrice contre les cancers et le vieillissement cutané. Elle contribue aussi à réduire le taux de cholestérol. Elle est également très utile pour régénérer les peaux sèches ou irritées, favoriser la cicatrisation, prévenir et traiter les vergetures durant la grossesse, et soigner brûlures et engelures.

Une richesse nutritionnelle exceptionnelle: vitamine E, acides gras insaturés, phytostérols

L’huile de germe de blé est un véritable trésor nutritionnel. Constituée à 82% d’acides gras insaturés (oméga 6 surtout, et oméga 3 dans une moindre mesure), elle aide à prévenir les maladies cardiovasculaires. Sa teneur intéressante en phytostérols permettrait de réduire le taux de mauvais cholestérol (les phytostérols ont une structure proche de celle du cholestérol: en se fixant sur ses sites d’absorption au niveau de l’intestin, ils entravent le passage du cholestérol dans le sang après un repas).

Mais sa principale vertu tient à son extrême richesse en vitamine E (de toutes les huiles végétales, c’est elle qui affiche la teneur la plus importante): avec 200 mg de vitamine E pour 100g (soit 20 fois les Apports Journaliers Recommandés), une seule cuillère à café d’huile de germe de blé suffit à couvrir largement les AJR. La vitamine E est l’un des antioxydants les plus puissants de notre alimentation: elle protège les cellules des attaques des radicaux libres, prévenant ainsi leur vieillissement. Elle favorise vraisemblablement la réparation de l’ADN et permettrait de prévenir les cancers.

L’huile de germe de blé renferme en outre des vitamines D et K, ainsi que du bétacarotène.


L’huile de germe de blé en cosmétique: anti-rides, cicatrisante, nourrissante, assouplissante, régénérante…

La richesse en vitamine E de l’huile de germe de blé est également très prisée en cosmétique: elle agit comme un conservateur naturel qui évite l’oxydation des crèmes, masques, laits et autres soins (notamment faits maison). Mais au-delà du simple rôle d’additif, elle s’utilise comme un véritable produit de beauté. Elle prévient le vieillissement cutané et redonne souplesse et douceur aux peaux sèches et irritées. L’huile de germe de blé est ainsi un bon anti-rides naturel.

L’huile de germe de blé contient aussi des insaponifiables, qui ont une action cicatrisante et anti-inflammatoire. Elle aide ainsi la peau à se régénérer, et elle donne de bons résultats sur les cicatrices, les brûlures (y compris les coups de soleil), les engelures, les mains gercées et crevassées, et les vergetures. Elle peut s’appliquer seule, en soin de nuit par exemple. Si vous la trouvez trop grasse, il est possible de la mélanger à de l’huile d’amande douce pour faciliter sa pénétration dans l’épiderme.

Il peut également être intéressant de l’utiliser en synergie avec des huiles essentielles: néroli pour les peaux sèches, lavande vraie et aspic pour les brûlures et les cicatrices, ou bien mandarine et rose musquée pour les vergetures.


Achat et conservation de l’huile de germe de blé, en capsules ou en bouteille

L’huile de germe de blé, de couleur jaune orangé et de texture épaisse et onctueuse, a un goût biscuité très agréable. En magasins bio, on la trouve sous différentes formes:

  • en bouteilles de verre opaque de 250 ou 500 ml (rayon des huiles alimentaires);
  • en petits flacons (rayon cosmétique), cette solution étant préférable si vous souhaitez utiliser l’huile de germe de blé pour les soins de la peau;
  • en capsules (rayon des compléments alimentaires).

Si vous optez pour l’huile en bouteille, pour un usage alimentaire, surtout, ne la faites pas chauffer, cela lui ferait perdre une grande partie de ses qualités. Utilisez-la pour l’assaisonnement, ou prenez-la seule, à raison d’une cuillère à café par jour. L’huile de germe de blé se conserve au réfrigérateur et à l’abri de la lumière.


Procédé de fabrication d’une huile de germe de blé de qualité

L’huile de germe de blé est obtenue à partir de blé germé. Les grains, une fois germés, passent dans des cylindres cannelés, ce qui sépare le grain du germe. Les germes sont ensuite déshydratés, pour stopper l’activité enzymatique. L’huile de germe de blé est obtenue par première pression à froid, c’est à dire que les germes sont écrasés dans une presse à vis sans fin, sans que la température dépasse 50°C. Ce procédé est de loin préférable à l’extraction par solvants chimiques (fréquent pour de nombreuses huiles non bio). Les germes, qui contiennent 7 à 15% de lipides, libèrent ainsi leur huile. Cette huile est enfin filtrée plusieurs fois sur du papier buvard (pas de désodorisation ni de raffinage: l’huile est dite « vierge »), et conditionnée.

L’huile de germe de blé est plus chère que la plupart des autres huiles végétales, mais quand on sait que pour obtenir un litre d’huile de germe de blé, il faut presser en moyenne 36 kg de germes, ce qui correspond à 18 tonnes de blé… on regarde son petit flacon d’un autre oeil!

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*